Le stress : ennemi de la perte de gras — Popeye's Suppléments
Se rendre au contenu
100+ produits en rabais et 20+ nouveaux produits pour la nouvelle année.
100+ produits en rabais et 20+ nouveaux produits pour la nouvelle année.
Worried girl

Le stress : ennemi de la perte de gras

Messager chimique du système nerveux central, la sérotonine exerce une puissante influence sur – tenez-vous bien! - l’humeur, les émotions, la mémoire, les fringales (en particulier celles reliées aux glucides), l’estime de soi, la tolérance à la douleur, les habitudes de sommeil, l’appétit, la digestion et la régulation de la température corporelle. Rien que cela!

Serotonin

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que la dépression et l’anxiété seront bientôt les maladies les plus populaires chez les adultes. Quel est le rapport avec la sérotonine me direz-vous? Et bien, lorsque vous vous sentez déprimé, votre corps voudra consommer plus de sucres et d’amidons pour produire la quantité de sérotonine dont il aura besoin. De fil en aiguille, à cause du nombre de cas de dépression et d’anxiété en constante augmentation dans le monde, les humains mangent de plus en plus de sucre et il y a, à cause de cela, de plus en plus de cas d’obésité et de surplus de poids.

Vous l’aurez compris, notre société actuelle fait en sorte que de plus en plus de gens ont un faible taux de sérotonine. Stress chronique et multitâche incontrôlé sont les deux principales causes de tout cela.

female boxer

Comment augmenter sa production de sérotonine?

Pour une production adéquate de sérotonine, les 4 éléments suivants sont cruciaux:

  • Beaucoup de soleil;
  • De l’exercice régulier;

Les hormones contrôlent donc notre capacité à perdre du gras. Les déséquilibres hormonaux, eux, empêchent l’atteinte du corps rêvé. Il faut donc identifier la cause de ce déséquilibre hormonal (Stress excessif, manque de sommeil, etc.) si vous voulez trouver une solution durable à vos défis de perte de gras.

 

 Astuces pour diminuer son stress au quotidien

Pendant des épisodes de stress temporaire, l’adrénaline est relâchée et vient puiser dans vos réserves de graisse pour fournir de l’énergie. C’est loin d’être une mauvaise chose!

Par contre, quand il y a prolongement d’un stress intense, votre hormone de stress « cortisol » puise plutôt dans vos réserves de protéines musculaires. À long terme, cette attaque musculaire mène vers la destruction des tissus musculaires actifs – ces tissus fondamentaux qu’on doit accroître pour accélérer notre métabolisme et brûler des calories plus efficacement. En plus, vous finirez par prendre du gras, généralement autour de l’abdomen.

D’ailleurs, quand il produit trop de cortisol, votre corps augmentera son taux insulinique. Un taux d’insuline élevé provoquera des rages de sucre, de la fatigue après la consommation de glucides, des taux de triglycérides élevés (stockage de gras), de l’hypoglycémie (taux de sucre sanguin bas), du stockage de graisses autour de la taille, etc. Un tas de désavantages que vous ne voulez pas, quoi!

Bonne nouvelle : il existe une quantité industrielle de trucs pour diminuer votre stress!

En voici quelques-uns :

  • Prendre une marche 3-4 fois par semaine sans téléphone (exposition à la nature à 100%) d’une durée de 20 minutes;
  • Hydrothérapie;
  • Diminuer l’exposition à la lumière bleue (cellulaires, ordinateurs, télévisions) le soir;
  • Supprimer la nourriture industrielle (transformée);
  • S’assurer que l’eau soit votre choix de breuvage en tout temps;
  • Rire!!!

Le cortisol reste un allié hors pair, mais comme le reste de nos hormones, quand excès et long terme se fusionnent, un déséquilibre est enclenché et nombre de symptômes font surface.

 

stress

5 astuces pour diminuer votre stress au travail

De nos jours, stress et travail vont souvent de pair.

Une enquête récente menée par « The American Institute of Stress» a révélé que plus de 80% des Américains trouvent au moins un aspect de leur travail stressant.

Bien que de nombreux facteurs contribuant au stress lié au travail soient hors de contrôle, de nombreuses habitudes quotidiennes peuvent rendre nos journées de travail encore plus déplaisantes.

Voici 5 bonnes habitudes à prendre pour diminuer votre stress au travail :

  1. Arrêter de procrastiner

Attendre à la dernière minute pour faire quelque chose ne fait que rendre les gens plus irritables. Des études montrent que les personnes qui procrastinent ont des niveaux de stress plus élevés, un bien-être général et des résultats de performance plus faibles que ceux qui s’attaquent immédiatement à une tâche.

La meilleure manière de lutter contre la procrastination est de commencer le travail. Même si vous n’avez pas terminé ce que vous avez débuté, se lancer rend l’exécution des tâches moins intimidante. Si vous remettez tout à la dernière minute, c’est certain que votre stress sera élevé, sans compter que vous vous laissez peu de jeu pour la révision ou l’erreur.

  1. STOP au négatif 

Penser négativement et se plaindre de votre travail, de vos collègues ou de votre patron rend votre boulot plus difficile. Cela affecte votre potentiel et celui de votre entourage. Quelle que soit la situation, n’accordez pas trop d’attention au négatif, sinon vous serez démotivé et vidé de votre énergie.

Chaque soir, notez deux ou trois choses positives qui se sont produites pendant la journée. Reconnaissez vos réalisations, même les plus petites! Cela renforcera votre confiance.

  1. Arrêtez de vouloir tout contrôler

Beaucoup d’éléments sont hors de votre contrôle au travail. Par exemple, le comportement de votre entourage. Vous n’avez aucun pouvoir là-dessus!

Concentrez-vous sur les choses que vous pouvez contrôler. Par exemple, votre réaction à une problématique quelconque, votre influence sur les autres, etc. Mettez l’emphase sur les solutions plutôt que les problèmes!

  1. Admettez vos erreurs 

Si vous n’êtes pas sûr de ce que votre patron vous a demandé de faire, dites-lui que vous ne comprenez pas. Avoir la confiance nécessaire pour dire que vous ne savez pas comment gérer la tâche est un signe de force et non de faiblesse. Vous éviterez également les erreurs et l’embarras, et surtout, le stress de devoir tout recommencer.

social media at office

  1. Les réseaux sociaux au travail : le moins possible 

Les médias sociaux ont leurs avantages : des preuves montrent qu’ils peuvent renforcer les relations entre les pairs et vous sensibiliser plus par rapport à votre santé.

Cependant, la surutilisation des réseaux sociaux peut nous laisser déconnectés, seuls et stressés. Il est également facile de devenir dépendant de l’utilisation du téléphone intelligent. Pour briser cet attachement, limitez votre utilisation des médias sociaux à certaines heures de la journée et utilisez plutôt ce temps pour parler avec vos amis et votre famille.

 Le mot final : SOYEZ ZEN! Le stress est l’ennemi de vos objectifs de perdre de gras.

Bonne détente!

Alexis

Article suivant Restreignez les diètes restrictives!