PULVÉRISEZ les plateaux pendant le jeûne! — Popeye's Suppléments
Se rendre au contenu
Black Friday. Achètes 1, reçois 1 gratuit. Jusqu'au 29 novembre
Black Friday. Achètes 1, reçois 1 gratuit. Jusqu'au 29 novembre
La SOLUTION pour PULVÉRISER les plateaux pendant le jeûne! || The SOLUTION to BUST though a plateau during your fast!

La SOLUTION pour PULVÉRISER les plateaux pendant le jeûne!

 

Dwayne N. Johnson, PhD

 Par Dwayne N. Jackson, PhD

 

 

 

 

Le jeûne intermittent est une stratégie alimentaire qui nécessite de passer entre 16 et 24 heures sans ingérer de calories. La période de jeûne est « interrompue » pendant une courte « fenêtre d’alimentation » au cours de laquelle vous consommez les calories d’une journée entière sur une période de 4 à 8 heures. Des millions de personnes ont bénéficié de la perte de poids rapide et des avantages pour la santé associés au jeûne intermittent, mais la restriction de l’alimentation pendant plusieurs heures risque finalement d’élever le taux de cortisol (une hormone catabolique) et de diminuer ensuite l’anabolisme. Ainsi, de nombreuses personnes qui jeûnent atteignent des plateaux qui sont souvent difficiles à franchir, en particulier lorsqu’ils sont provoqués par des niveaux de cortisol élevés.

Une étude récente publiée dans le British Journal of Nutrition suggère que l’hydroxyméthylbutyrique ou HMB, comme celui que l’on retrouve dans Myoprime d’ATP Lab, pourrait être le supplément idéal pour combattre les niveaux élevés de cortisol chez les personnes qui jeûnent. Le HMB est un métabolite anabolique actif de la leucine, un acide aminé essentiel à chaîne ramifiée, qui réside dans toutes les cellules musculaires humaines. On retrouve le HMB dans des aliments comme l’avocat, la luzerne, le poisson-chat et les agrumes.

L’étude

Onze hommes et femmes en bonne santé ont participé à cet essai croisé aléatoire, à double insu et contrôlé par placebo, où ils ont reçu un supplément de HMB ou un placebo (1g, 3x/jour) pendant un régime sans viande de trois jours, suivi d’un jeûne de 24 heures. Les chercheurs ont évalué les effets de la supplémentation en HMB sur le catabolisme (dégradation des muscles), la libération du cortisol, la testostérone (une hormone anabolisante) et la dépense énergétique au repos (DER), pendant une période de jeûne aigu. 

 

 Les résultats

Les concentrations urinaires de HMB ont servi à confirmer les données générées par la supplémentation. Il est intéressant de noter que les marqueurs du catabolisme n’ont pas été affectés par le jeûne aigu ; cependant, avec la supplémentation en HMB, la réponse du cortisol à jeun a été atténuée de 32 %, sans effet dans le groupe placebo! Chez les hommes, le rapport testostérone/cortisol (T:C), qui donne une indication de l’état anabolique, a augmenté de 162 % de 0 à 24 h de jeûne avec le HMB, mais pas avec le placebo; cela était principalement dû à la réduction du cortisol.

 

 MYOPRIME d’ATP Lab

Myoprime est un supplément pré entraînement de qualité supérieure formulé avec 1,5g de MyoeDge HMBca breveté, 3g de créatine monohydrate pure à 99,9 % et 2g de créatine Magnapower brevetée et 400mg de PEAK ATP. Le MyoeDge HMBca breveté de Myoprime est une combinaison unique de bêta-hydroxy-bêta-méthylbutyrique de calcium et de vitamine D3. Les recherches démontrent que le HMB favorise le développement musculaire et la force, mais les gains de force et de masse sans gras ne sont réalisés que lorsque l’intensité de l’entraînement est très élevée et que le profil en vitamine D est adéquat. C’est à ce point que de nombreux produits à base de HMB échouent et c’est pourquoi Myoprime est formulé avec MyoeDge HMBca et 1000iu de vitamine D3 dosés cliniquement. Selon les dernières données, la formule MyoeDge HMBca de Myoprime peut vous aider à adhérer à un régime, où vous risquez de faire monter le taux de cortisol et de diminuer l’état d’anabolisme de votre corps. 

 Jeûne intermittent

 MYOPRIME va-t-il compromettre un jeûne?

Aucun des ingrédients contenus dans Myoprime ne peut rompre votre jeûne. Par conséquent, la prise de Myoprime pendant cette période ne pose aucun problème. Cependant, pour maximiser la biodisponibilité de la formulation de Myoprime, il est préférable de le prendre pendant la période d’entraînement et d’alimentation, car la créatine a besoin d’insuline pour pénétrer efficacement dans les cellules musculaires squelettiques.

Les effets atténuants du cortisol de MyoeDge HMB dans MYOPRIME persistent après son ingestion

Bien que la durée moyenne du HMB dans le plasma sanguin soit de 2,5 heures, le HMB plasmatique atteint son niveau de base neuf heures après l’ingestion, mais 70% à 85 % du HMB ingéré par voie orale sont conservés dans l’organisme pour l’activité métabolique future. C’est pourquoi il faut environ deux semaines pour constater les avantages d’une supplémentation en HMB, car ils s’accumulent au fil du temps. Au final, la dose de Myoprime que vous prenez aujourd’hui n’aidera pas seulement l’entraînement immédiat, mais la créatine et le HMBca s’accumuleront lentement et maintiendront les niveaux de cortisol normalisés, fournissant ainsi une protection anabolique continue.

 L’ordonnance du Doc

 Les recherches suggèrent que les avantages d’une supplémentation en HMB se manifestent à des doses de un à trois grammes par jour, réparties en deux ou trois doses. Avec MYOPRIME d’ATP Lab , vous obtenez 1,5 g de MyoeDge HMBca breveté dans chaque portion, ainsi qu’une dose efficace de créatine et de PeakATP. Pour une absorption maximale du Myoprime, nous vous suggérons d’en prendre jusqu’à deux doses par jour.

 Si vous prenez MYOPRIME pendant la fenêtre d’alimentation :

Votre première portion doit être prise 30 à 60 minutes avant l’entraînement ; pour une absorption maximale, prenez-la avec un repas ou un shake contenant des protéines/acides aminés ou des glucides. Votre deuxième dose doit être prise plus tard dans la journée avec un repas. Les jours de repos, prenez une portion lorsque vous rompez votre jeûne et une autre avec votre dernier repas de la soirée.

 

Si vous prenez MYOPRIME pendant la période de jeûne :

Prenez une portion au réveil et une autre avant l’entraînement. Si vous vous entraînez le matin, prenez une portion avant l’entraînement et une autre lors de votre premier repas. 

Sources :

 Tinsley G, Givan AH, Graybeal AJ, Villarreal MI, Cross AG. β-Hydroxy β-methylbutyrate free acid alters cortisol responses, but not myofibrillar proteolysis, during a 24-h fast. Br J Nutr. 2018 Mar;119(5) : 517-526.

 

Fuller JC, Jr., Baier S, Flakoll PJ, Nissen SL, Abumrad NN and Rathmacher JA. Vitamin D status affects strength gains in older adults supplemented with a combination of b-hydroxy-b-methylbutyrate, arginine and lysine: A cohort study. JPEN 35 : 757-762, 2011.

 

Ekinci O, Yanik S, Terzioglu BB, Yilmaz AE, Dokuyucu A and Erdem S. Effect of Calcium beta-Hydroxy-beta-Methylbutyrate (CaHMB), Vitamin D, and Protein Supplementation on Postoperative Immobilization in Malnourished Older Adult Patients With Hip Fracture: A Randomized Controlled Study. Nutr Clin Pract 31 : 829-835, 2016.

 

Vukovich MD, Slater G, Macchi MB, Turner MJ, Fallon K, Boston T, Rathmacher J.

beta-hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB) kinetics and the influence of glucose ingestion in humans. J Nutr Biochem. 2001 Nov;12(11) : 631-639.

Article précédent Défoncez vos objectifs grâce au HICA
Article suivant STOP! Ne laissez pas tomber la vitamine C!